Info club du WE des 6 & 7 juin 2015

Posté le 08 juin 2015 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club, Cyclotourisme, Rallye
Mots clés : Chilly-Sancerre, Inter-Régionale Brétigny, Info Club, Sortie Club, parcours n°21, ville à ville

Je profite de l'info club du jour pour vous parler du WE prochain (absente cette semaine) :

  • Samedi prochain : la Monticyclo (100, 150 et 200km), ceux qui prévoient de la faire se contactent car 5h30 au local me parait très très très tôt !
    (Note du Webmaster : voir ce sujet sur le forum)
     
  • Dimanche prochain : Les boucles de la Juine, 3ème trophée route du CODEP, perso je serai à mes casseroles et n'irai pas à Morigny chez les nouveaux copains de Laurent P. Vous savez ceux qui roulent vite !!!! Mais je compte sur vous, même sur ceux que Laurent aura débauché pour aller à Montigny le Bretonneux (rappel : CODEP c'est le SCASB qui paie). Je me suis arrangée avec eux je règlerai à récéption du justificatif.

Trop tôt pour connaître les caprices de ma copine Miss météo !

Nelly

Mais passons à l'info club du WE (Brétigny, sortie club et Chully-Sancerre), pour laquelle nous avons droit à des écrivains très inspirés…

Départ Chilly-Sancerre 2015

Départ Chilly-Sancerre

Dimanche 7 juin

Inter-Régionale de Brétigny

Bonjour, bonjour !

De retour d'une petite virée très matinale à Roissy (mais non Greg, commence pas à t'énerver, j'emmenais Papa Maman, je ne te faisais pas de concurrence déloyale...), j'arrive à Brétigny quand... un groupe de Ballainvilliers s'en va tout juste. Zut, raté, j'ai trop trainé sur la route du retour...
Le temps d'enfourcher mon étalon Look à pédalier électrico-jambier, dit aussi vélo et hop, c'est parti. Un peu avant Orgemont, je rattrape, non sans mal, un groupe fièrement mené par Felix et Laurence. Je prends deux, trois informations pour savoir s'il y a quelques jeunes gens devant. Réponse : non !
J'avise quelques Scabiens 100m devant et vais les voir. Même question, même réponse : de jeunes gens, il n'y a ! Donc, en haut d'Orgemont, c'est avec Monsieur Jean que je pars pour 200km. En fait, on s'est réparti la tâche, on en a fait 100 chacun...
Arrivé au premier contrôle, vers Milly, on se dit qu'on prendrait bien un groupe. Mais de groupe, il n'y a !... décidément, il n'y a pas grand chose sur ce rallye ! Donc, on repart à 2.
On fait 30km que je qualifierais de tranquilles, jusqu'au deuxième contrôle, où là, nous voyons débarquer 1 minute après nous une horde sauvage de Morigny, le fameux groupe tant attendu.
Nous repartons quelques instants avant cette horde, histoire de prendre le train en route quand ils passeront. Mais devant, il y avaient 2 Saviniens, et moi j'aime bien taquiner les Saviniens, on se connaît un peu. Alors, on rattrape les dits Saviniens, et puis histoire de les taquiner un peu plus, ben on roule...
Bon après, j'ai perdu un peu de monde. D'abord Monsieur Jean, mais que j'ai laissé avec un Savinien, puis un autre Savinien, et puis un dernier gars qu'était dans ma roue depuis un petit moment. Arrivé à Brétigny, la horde de Morigny a débarqué en fanfare... Encore raté pour le roulage en groupe !

Au final, c'est un beau rallye qui gagnerait à être connu... des plus jeunes !

Laurent

Sortie club, parcours n°21

Chers camarades,

Aujourd'hui dimanche nous n'étions pas nombreux pour la sortie club, une vingtaine tout'au plus…
Certains ont du parcourir l'inter-régionale bretigniènne, d'autres préfèrant le lit avec madame (ou monsiieur !) récupérant de la veille des 200 kms de Chilly-Sancerre !…
Naan pas tous sauf 1 !!! (2 normalement avec Remy mais j'le compte pas tellement il est facile pour un 100kms !…), donc oui sauf 1, notre jojo toujours présent meme apres un 200, mais la je crois quil a pas apprécié la sortie !!!…
Présent entre autre parmis un groupe 1 homogène, Rémy, Jeff, Jojo, Dom, Roland, Nathalie et le Minot Florent qui avait de bonnes jambes pour animer l'étape du jour !…
Finissant à 100 kms comme convenus selon les organisateurs…
En espérant voir prochainement tous les copains mercredi, passez un agréable dimanche sur le canapé, ou sur le lit devant Michel drucker ou le Dauphiné avec la télécommande posé délicatement sur le ventre !…

« Puuutaiiin Alain il a vraiment eu raison de pas v'nir !!! » s'exclama Joël à 24 km/h dans ligne droite apres Bel-Air… quand t'au déluge, le panneau d'arrivée du être passé à 27,5kmh vent dans l'dos !!!
Pôvre jojo repose toi qu'on tdit !!!
Regarde, Greg 38 ans hier et Claudio à Deauville avec maman, ce matin tout les deux debout vers les 10h50 environ. Cest super important la recup' !!!
Bref… en tout cas beau parcours changeant de nos habitudes avec quelques bosses sympathiques.

Affectueusement,

Chaoui!

Samedi 6 & Dimanche 7

Chilly-Sancerre

Si je ne me trompe pas, c’est à 19 que nous prenons le départ pour Sancerre, vers 7h00 de Chilly.
Très vite, deux groupes se forment, ceux qui comme toujours sont pressés d’arriver (allez donc savoir pourquoi) et ceux qui vont profiter du paysage.
Dix unités composeront le groupe des pressés, dont Rémi, Norbert (pour l’instant), Jojo, Greg, notre stagiaire Alain, René G., Georges  et… j’ai oublié… ainsi que moi-même (je me demande déjà ce que j’ai bien pu aller faire dans cette galère).
Départ sous la fraicheur et nuageux… À peine 10km après le départ, crevaison de… Georges (me souffle-t-on à l'oreille). Pour une fois, c’est pas Norbert qui va devoir prendre des actions chez Michelin ! On en profite pour soulager les besoins naturels. Et  Alain, au prétexte d’aider (on comprend pourquoi ça a pris du temps) va les satisfaire un peu plus loin…
Le groupe 2 nous dépasse en ricanant ! « C’est bien la peine de partir aussi vite ! »
Vent favorable, Rémi prend les commandes pour les relais : « reprenez votre place ! », « ne vous laissez pas prendre au jeu ! »… « 35 maximum ! »… Heuh… ah bon ? C’est mon nouveau compteur GPS (un Garmin Edge 810) qui déconne déjà quand il m’affiche 44 km/h sur le plat ?
Arrivé au 1er ravito à déjà prêt de 30 de moyenne groupé…
Pas d’incident à signaler à part quelques flèches vues à la dernière minute jusqu’au second ravito où j’arriverais un peu après les autres m’étant laisser distancer à un moment où justement quelques uns ce sont laisser prendre au jeu et avaient embrayé sur la 6ème !
Là… 31 de moyenne au compteur, il s’agit de repartir, et dans le bons sens s’il vous plait ! Il parait qu’il y avait une flèche indiquant le départ vers la gauche…
Evidement, nous avons pris à droite ! Pour aller longer la Loire (et pas la Seine) du mauvais coté. Tout ça pour profiter une nouvelle foi de la vue sur le château (puisqu’on est arrivé trop vite) à l’entrée de Sully-sur-Loire.
C’est reparti, soit disant plus calmement parce que ça va commencer à s’élever un peu… jusqu’au dernier ravito où nous arriverons groupé, à 30,5 de moyenne au compteur. Ouais… plus calmement qu’ils disaient ! Groupé mais sans Norbert qui avait fait 1/2 tour pour rejoindre sa Christiane dans le groupe 2 et finir avec. Si j’avais su…
Nous y retrouvons le chef René, et… Patrick Bert, me souffle-t-on à l'oreille. Là, ça y est, il y a de la discorde ! Certains veulent encore prendre un peu de temps alors que Rémi est pressé d’en découdre.
C’est à 6 en compagnie de René et Patrick que nous repartons, tout à gauche pour grimper le petit mur, et nous laissons Greg, Alain et ??? sur place qui prennent leur temps. Pour ma part je gère et laisse partir. Je retrouverais Alain, Greg et ??? qui arriveront par l’arrière. Nous finirons (presque) ensemble pour déguster Sancerre et Chavignol à 29,3 de moyenne pour moi après 224,7 km depuis Villiers s/Orge. Ouf ! Comme c’était écrit par terre. C’est que la dernière bosse, elle a laissé des traces !

Sancerre-Ballainvilliers (le retour)

Après une bonne nuit de sommeil en compagnie de mon sonneur, et après avoir dignement fêté la Saint-Norbert (au grand regret de sa carte bleue…) il est temps de reprendre le départ pour Ballainvilliers, à neuf (Norbert, Jean, Jean-Paul, René G., Norbert, Thierry qui travaillait la veille parait-il et qui a retrouvé, on remet dans l'ordre… Christine, Christiane, mon sonneur Marcel et moi même) en compagnie des organisateurs au départ de Saint-Satur vers 8h45.
Rythme plutôt tranquille aux alentours des 23 de moyenne, vent de face, mais profil favorable, on profite du paysage…
Après une 60aine de km, première pause. Longue pause… deux tandems de Chilly sont déjà un peu en souffrance, nous décidons de partir devant pour ne pas rentrer trop tard. Là… on me demande si je peux rentrer la destination du second ravito dans mon GPS, que je maitrise à peine (d’ailleurs j’en ai oublié de relancer l’enregistrement)… le temps qu’on me donne le bon nom de la ville, les filles sont déjà parties en compagnies des autres, nous laissant René, Norbert et moi-même chercher l’adresse.
À partir de ce moment là et jusqu’à ce que nous retrouvions le reste du groupe déjà arrivé, et déjà restauré au km 112 à Beaumont-du-Gatinais (et pas en), je me demande bien pourquoi on m’a demandé de saisir cette foutue adresse dans le GPS pour nous y emmener, on ne l’écoute pas !
Il dit à droite on va à gauche ou tout droit, il dit à gauche, on fait l’inverse… bref… il en a fini par déclarer forfait !
C’est groupé que nous repartons, et que nous arriverons jusque Brétigny après s’être mis d’accord sur l’itinéraire par la vallée pour éviter si possible le vent de face, prenant une partie de l’aller en sens inverse, où je découvre (enfin) les paysages !
À Brétigny ça se gatte, le vent de la discorde commence à souffler dans la team PBP ! Marcel nous faisant passer par ses soit-disant raccourcis (qui s’avèrent presque être des cul de sac, ce qui le fait rigoler, lui…), Jean-Paul se demande comment ils vont bien pouvoir rejoindre Brest dans les temps si ça commence comme ça !
D’ailleurs Jean-Paul ne reste pas avec nous lorsque nous décidons de rentrer par Longpont, il veut rentrer direct à la maison.
Bon… là… on a encore suivi Marcel… Dans raccourcis, il y a raccourcir Marcel, pas rallonger ! Tout ça pour éviter la petite cote de Ropotel…
Mais bon… nous sommes finalement tous arrivé à bon port (au local) pour récupérer nos sacs où Nelly nous attends. Même Jean-Paul y est revenu.
190 km au final, à une bonne moyenne de 25 km/h.

Beau WE de vélo, sous le soleil (aïe les coups de soleil aux bras et jambes !), mais pas sous une trop grosse chaleur.

Je suis prêt pour la Monticyclo le WE prochain !

Bonne semaine à tous, et à ce WE sur le vélo, une fois de plus !

Gérald

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot rglz ? :