Info Club du 12 juillet 2020

Posté le 13 juillet 2020 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club
Mots clés : Info Club, Sortie Club, Parcours n°51

Bonjour à toutes et tous,

Parcours n°51 et bien bosselé. À la demande de certains notre Président avait accepté de mettre un départ 8h00 puisqu'un membre du bureau était présent pour enregistrer les présents (Procédure COVID).
En cas de soucis, nous devons pouvoir donner, si besoin, à l'ARS la liste des personnes présentes.

À 8h00  un groupe très solidaire se lancera sur le 100kms. Merci à tous les copains qui ont su attendre les maillons faibles en haut des bosses et surtout en fin de parcours quand la fatigue s'est fait sentir.

Nelly

Petit retour sur cette matinée, et mon ressenti personnel.

Parcours n°51 plutôt du genre sélectif, cependant très beau circuit.
J'ai eu la chance de retrouver le Gpe Marcel pour ce long parcours, mon intuition était la bonne, la veille Rémy envoyait un mail précisant les départs programmés (mea culpa) en effet je m'étais arrêté sur le mois d'Août, ce qui n'avait rien à voir avec le d+ du jour…

7h20, une petite quinzaine de scasbiens et une féminine Christiane (très affutée), sont chauds bouillants et fin prêt pour affronter les cols du 51 sans glaçons et bien relevé.  
Les grilles se referment à 7h30 précises… Un départ que je ferais avec le gpe 1, tranquillos en papotant svp (ils voulaient m’enrouler les petits malins) histoire que je péte en haut de villejust héhéhé. Mais bon, bien mal m'aurait pris de jouer au kamikaze, pas folle la guêpe. Du coup, après avoir pété, pas en haut, mais au bas de Villejust, je me suis calé sur une ascension en mode confort (++) cette première bosse franchie avec succès et un PR STRAVA gagné, j’attendrais mon groupe du jour afin de vivre une aventure agréable ou plutôt un challenge avec moi-même pitoyable. 
Haut de villejust : mon groupe arrive assez vite, je comptabilise sept compagnons dont Christiane, ça roule bien et cela me convient parfaitement, mais un petit problème mécanique survient au niveau de mon grand plateau qui ne répondait plus, je le signale à Norbert qui le signale à son tour à Marcel qui règlera le problème manu militari une fois le déluge franchi (merci Marcel). Le groupe repart avec un vent favorable que du bonheur ! Les bosses se succèdent…  moi qui pensais faire le parcours du mois d'août je trouve qu'il y en a beaucoup ! Quand pas de tête les jambes mais voilà avec mes 70 watts max je sais que je vais vite être électrocuté, ce pourquoi je reste bien tranquille…
Au 30ème kilomètre, là on est dans le cœur du parcours, et devinez quoi ? Bosses sur bosses… je panique, je commence à poser des questions au seins du groupe, et tous auront un SMILEY pour réponse, Marcel aura même l’outrecuidance de me dire, des BOSSES ?!? Quelles BOSSES !?! La suite, je me suis mis à couvert le rictus des uns et des autres m'ont calmé davantage. 

85ème kilomètre : Norbert prendra les commandes du groupe, un vent de face sur le retour se faisait fortement sentir. La vache !… Au compteur derrière lui à faire le raton la vitesse avoisinait les 31 km/h, un effort ressenti malgré tout, je lui proposerai de prendre un relais, évidement il dira NON, mais faute de l'avoir écouté je décide tout de même de prendre un relais par sa droite, et là une sensation de STOP AND GO !  La soufflerie était telle que de 31 km/h, je suis passé a 17 km/h et de fait je me retrouve serre-file. Avec encore des bosses à répètition, et un mec qui commençait à se désintégrer physiquement, c'est sans compter l'aide apporté par Christian, Norbert, et aussi un autre compagnon pas très frais non plus et qui se reconnaitra 😊.

Beau parcours… 

J'ai aimé : le parcours, un coin de campagne proche de Paris, les maisons je ne les ai pas vu ou très peu très jolies lol, la cohésion du groupe grâce au capitaine Marcel qui sait transmettre cet esprit de groupe, l'ambiance même si je me suis fait un chahuter lol.

Je n'ai pas aimé : pas grand-chose en fait mis à part ma condition physique, le confinement m'a un peu (beaucoup) pas aidé du tout, mais je reviendrais plus fort à la rentrée. 

Merci à vous toute et tous… je suis liquide ! lol 

Didier T.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot jyslvi ? :