Info club 21 et 22 mai 2016

Posté le 22 mai 2016 rédigé par SCASB classé dans Journal du SCASB, Info Club, Rallye
Mots clés : Info Club, Sortie Club, Rallye, Villepreux

Comme prévu hier journée estivale pour le vélo, aujourd'hui journée pluvieuse. Si vous avez roulé hier vous avez bien fait...

Les 5 féminines qui préparent Toutes à Strasbourg accompagnées de Christiane et Béa ont fait le parcours n°30 de David (très beau parcours).
Elles voulaient tester les gps et surtout faire tourner les jambes. Tout ça fut fait sous le soleil.

Villepreux - Les Andelys

Quatres garçons dans le vent : Yves, Jean C, Eric C, Christian M.
Après avoir salué quelques copains et une copine du club, il est 7h05 c'est parti.
Et déjà les premières bosses il y en aura beaucoup, 14 Kms et première crevaison pour Kiki et heureusement il y en aura pas d'autre.
Nous avions aperçu le groupe des furieux au départ, inconsciemment je pensais qu'il serait bien qu'il nous rattrape pas avant le premier ravito à 50 kms, c'est gagné !
Au ravito en partant nous croisons Didier R et son club C.S.M.13 qui je ne sais par quel tour de passe-passe nous retrouverons devant nous sans nous avoir doublé.
Toujours des bosses et du vent pas souvent favorable, 3cyclos Suisses viennent grossir notre petit groupe.
Tiens je repense aux furieux et si l'on pouvait arriver avant eux au 2ème ravito a 104 kms     
Il n'en sera rien,dans la dernière bosse avant le ravito soit à 102 kms. avant de les voir   nous les entendons, enfin surtout le (meneur) pas avec les jambes mais avec sa bouche.
Nous mangerons ensemble sur l'herbe et au soleil dans la bonne humeur.
C'est reparti pour le retour sur des routes agréables et beaucoup moins pentues, mais vent défavorable, nous longerons l'Eure un bon moment.
Au fur et à mesure des kms un groupe d'une quinzaine de cyclos se forme ça roule bien.
Le prochain ravito au 170ème kms et cette idée qui me revient, arriver avant les furieux.
C'est gagné! Mais nous avons presque oublié 2 copains qui nous rejoindrons au ravito en même temps que les furieux, sous les reproches toujours du meneur.
Dernière ligne droite, les furieux on compris et nous ne laisse pas beaucoup d'avance.
Ils nous double sans un mot. Le meneur commence à s'éteindre.
Voilà 216 kms sur un parcours difficile et différent des autres années.
Premier 200 pour Eric C. d'après ses dires, que du plaisir.
Nous trinquerons à l'arrivée avec les furieux qui pour une fois sont arrivés avant nous.
Ah si seulement (le meneur) il pouvait fermer sa bouche ça nous ferait des vacances.

De votre envoyé spécial, depuis son lit.

Christian.

Dans la foulée du Ventoux pour la plupart d’entre nous et en préparation du Tour de Corse pour Jean-François et moi, nous nous sommes retrouvés très nombreux pour ce Rallye qui fait parti désormais des grands classiques. Mais c’est surement la météo qui à coup sûr a dicté notre choix. Samedi estival annoncé avec plus de 25 degrés l’après-midi et dimanche calamiteux avec des orages, il n’y avait pas photo!
Nous sommes tous à l’heure pour un départ à 7H15 précises sauf Etienne parti après nous et que nous ne retrouverons qu’au premier ravito. C’est de très bonne heure certes, mais pas suffisamment tôt pour avoir droit au panier repas et nous devrons nous contenter d’un simple sandwich le midi sauf pour Etienne qui arrivé plus tard a du profiter des dernières soldes. J’essaie de convaincre Patrice de venir avec nous sur le grand parcours en le prenant par les sentiments, en le culpabilisant, ... mais rien n’y fait. Il nous quittera en milieu de matinée. François et Jean-François ont repéré un petit raccourci après le premier ravito qui nous fera “gagner” 7 km environ, ce que nous ne regretterons pas compte tenu de la distance totale. Le groupe des costaux de Ballainvilliers (plus de 28 km/h de moyenne!) n’en reviendra pas de nous voir déjà installés au ravito des Andelys alors qu’ils nous avait doublé 50 km plus tôt ! Ensuite, nous amorçons le retour en traversant le centre des Andelys particulièrement embouteillé avant de retrouver les vallées de la Seine puis de l’Eure beaucoup plus paisibles. Dès les premières montées, Etienne ne digère pas son plateau repas du midi, preuve qu’il n’avait pas du le mériter ! Le vent au retour semble avoir forci et il est largement défavorable. J’essaie d’initier mes camarades à la technique des relais courts en tournant rapidement, mais l’apprentissage est très difficile. Tantôt ça accélère, ou ça ne maintient pas la continuité de la file montante ou descendante, ou ça se rabat trop brutalement .. C’est dommage car c’est la meilleure arme pour lutter efficacement en groupe contre le vent. Nous maintiendrons néanmoins une moyenne d’environ 26 km/h sur l’ensemble du parcours avec 1900 m de dénivelé. La fin de parcours nous semblera interminable, en particulier la dernière montée de la côte de Beynes, vent de face, qui verra ce qu’il restait du groupe exploser définitivement avant l’arrivée à Villepreux.

Didier R.

Sortie Club & Rallye de Gif

Un premier rendez vous était fixé à 7h pour se rendre à Gif. L'orage de la nuit a eu raison de beaucoup mais quelques courageux (Jojo, Marcel, Daniel, Rémy, Jean-Bernard...). je ne sais pas si au final ils sont allés à Gif. La seule présente dont je suis certaine c'est Christine (35kms et mouillée).

Second rendez-vous 8h00, nous étions sept. À croire que la pluie arrive plus tard à Saulx car il y avait cinq Salucéens (Jojo qui était déjà venu à 7h, les GuéguenS, Michel, Philippe G.), Éric L. et Yves.
Après 20mn passées dans le local la décision de rentrer l'a emporté. Résultat 5kms et… comme Christine : tout le monde mouillé.

Au final pas beaucoup de scabiens sur le vélo ce matin.

Bonne fin de dimanche et bonne semaine.

Nelly

PS. si vous pouvez aider un pauvre malheureux à la recherche d'un dossard pour l'étape du tour n'hésitez pas...

Je rechercherais par inadvertance un dossard pour l'étape du tour de juillet, si quelqu'un en entend parler dans son entourage faisez moi signe...!! (Le mieux est qu'il y est un abandon a venir d'un d'entre vous que je prenne la place à titre gracieux...!!!)
Non évidemment bien sur !

Merci

Et surtout bon dimanche ensoleillé

Chaouï!

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot vfquf ? :